Français

Orangutan Project Sdn Bhd est une organisation à but non lucratif qui présente des solutions alternatives ainsi qu’un financement durable pour venir  en aide à la faune sauvage menacée de Bornéo.  Nous sommes de plus spécialistes en stages  bénévoles et en expériences touristiques basées sur le travail avec le magnifique orang-outan et d’autres espèces protégées comme entre autres la panthère nébuleuse, le binturong,  l’ours malais  ou le faux gavial.

Notre site web est en anglais et si vous désirez participer en tant que bénévole à notre projet sur les orang-outans ou bien à d’autres projets vous devrez être capable de parler un anglais de base. Nos  employés et nos volontaires parlent toutefois de nombreuses langues différentes, vous trouverez  des informations de base sur nous ici!

Nous travaillons à Bornéo, et notre base principale est Matang Wildlife Centre proche de Kuching à Sarawak en Malaisie. Nous passons également beaucoup de temps à Ketapang situé à Kalimantan, la partie indonésienne de Bornéo.  Orangutan Project est une société indonésienne créée par Leo Biddle mais qui appartient à notre équipe locale. Nous dirigeons des projets bénévoles dans ces deux centres et nous souhaitons vivement favoriser le tourisme et le bénévolat éthiques,  surtout en ce qui concerne les animaux.

Un touriste espérant travailler à la protection de la faune sauvage trouvera facilement des options qui à la fois exploitent et maltraitent les animaux – il lui sera difficile de s’en rendre compte immédiatement . Nous avons pour but de créer des projets de bénévolat profitant aux animaux et aux humains. Nous sommes un interlocuteur pour les personnes qui cherchent à savoir comment  effectuer un voyage éthique. Nous espérons voir un changement dans les standards du tourisme et trouver de plus en  plus de personnes qui souhaitent rencontrer les animaux d’une manière vraiment éthique et responsable. Nous avons débuté avec le projet de bénévolat pour les orang-outans mais aujourd’hui nous travaillons avec bien d’autres espèces animales et continuons d’élargir le domaine de notre travail.

Il est courant dans le tourisme impliquant les orang-outans de favoriser les rencontres proches et fantastiques avec les animaux, permettant de faire facilement des photos. Les besoins et les envies des touristes sont alors les seules choses qui comptent et non pas le bien-être des animaux. Beaucoup d´organisations pensent que la seule possibilité de rendre vraiment précieuse une expérience avec les orang-outans est une rencontre la plus proche possible avec ces animaux, nous ne sommes pas de cet avis. Si nous prenons le temps d´expliquer l’impact négatif que cette approche touristique peut avoir sur la santé et le comportement de ces grands singes  nous pourrons rendre les touristes plus respectueux des animaux, plus sensibles aux problèmes de préservation et les amener à éviter des rencontres qui font souffrir les animaux. Nous considérons que cette éducation est un précieux résultat de notre travail.

La majeur partie de notre travail se déroule dans les centres où nous sommes établis, mais nous travaillons aussi dans d’autres régions. La préservation de la faune sauvage ne peut pas seulement être réalisée par la seule aide aux centres de réhabilitation, notre travail inclut donc également la préservation des forêts pour éviter ainsi d’avoir à placer les animaux dans les centres de réhabilitation. Une partie de ce travail est gérée en direct, une autre partie est confiée à d’autres ONG ou associations caritatives. Nous les finançons  grâce aux fonds rassemblés par nos projets de bénévolat, nos initiatives touristiques, nos investissements économiques,  nos produits  éducatifs et nos visites  guidées.

Poursuivez votre visite sur notre site web pour obtenir encore plus d´informations sur nous-même et sur notre travail. Si vous vous intéressez aux orangs-outans, à leur préservation ou que vous cherchiez une possibilité de donner un sens à votre travail, pour quelques semaines ou quelques années, pensez à devenir bénévole chez nous ! N´hésitez pas à nous contacter par notre site web ou par notre page Facebook  Project Orangutan.

 

Et pour terminer, si jamais vous voyagez à l`étranger et que vous cherchiez peut-être à rencontrer des animaux exotiques,  gardez en tête les points suivants si on vous donne la possibilité de prendre des photos ou d’approcher un animal:

  • Si l’animal est un bébé, où est sa mère et comment est-ce que le centre a obtenu cet animal?
  • Si vous devez payer pour prendre une photo, est-ce que c’est vraiment l’animal qui en profite? Si cela est le cas, est-ce qu’on a pensé au bien-être de l’animal en question?
  • Est-ce qu’on vous a demandé de vous désinfecter, d’exécuter une mesure de quarantaine ou de porter un masque sur le visage? Est-ce qu’on s’est engagé à protéger l´animal de pathologies éventuelles que vous pourriez lui transmettre,  surtout pour les primates?
  • Vous considérez cette rencontre comme un évènement unique dans votre vie, l’animal en question la subit chaque jour et plusieurs fois par jour.
  • Vous avez toujours eu envie de toucher une fois un orang-outan, un bébé tigre ou un ourson. Est-ce que le seul fait de payer quelqu’un pour cela vous donne le droit de le faire ?
  • Enfin, la question peut-être la plus essentielle: Est-ce que l’expérience touristique qui vous est offerte est dans l’intérêt de l’animal?

Les tours opérateurs  et les organisations de bénévolat devraient se poser la question suivante:

Est-ce que nous faisons payer de l´argent pour aider les animaux ou est-ce que nous nous servons des animaux pour gagner de l´ argent?